UEMOA

Le Bénin devient second producteur africain de coton en 2017/18, avec un volume de 597 986 tonnes

Le Bénin devient second producteur africain de coton en 2017/18, avec un volume de 597 986 tonnes

(Niamey et les 2 jours) - Au Bénin, la campagne cotonnière 2017/2018 s’est inscrite dans l’histoire de la filière. Le pays a en effet vu sa récolte d’or blanc atteindre 597 986 tonnes au terme de ladite saison, soit 32,6% de plus que le résultat précédent (451 121 tonnes), a annoncé le gouvernement au terme d’un Conseil des ministres tenu hier.

Avec ce niveau record, le Bénin se place en tant que second producteur africain de coton en 2017/2018, derrière le Mali et devant le Burkina Faso.

La superficie emblavée en 2017/2018 s’est chiffrée à 530 145 hectares avec un rendement d’environ 1,13 tonne/ha, deux niveaux jamais enregistrés. 

« Ces différentes statistiques démontrent que les réformes engagées dans le secteur, les mesures d’assainissement prises aux fins de la relance de la filière de même que la formation des producteurs sur les technologies d’amélioration de la fertilité des sols, sont porteurs de résultats probants », se félicite l’exécutif.

D’après le gouvernement, un montant net de 91,2 milliards FCFA a été versé aux producteurs au terme de ladite campagne alors que le Trésor public a engrangé des recettes fiscales de l’ordre de 2,56 milliards FCFA, grâce au prélèvement de 10 FCFA/kg effectué au niveau du cordon douanier.

Concernant les perspectives de production pour 2018/2019, les autorités espèrent maintenir la dynamique croissante à la faveur de la revalorisation des prix garantis pour le coton-graine 1er et 2ème, respectivement à 265 FCFA/kg et 215 FCFA/kg.

Espoir Olodo

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.