UEMOA

Côte d'Ivoire: les banques ayant prêté aux exportateurs de cacao en 2016/2017 sont dans la tourmente

Côte d'Ivoire: les banques ayant prêté aux exportateurs de cacao en 2016/2017 sont dans la tourmente

(Niamey et les 2 jours) - En Côte d’Ivoire, plusieurs banques ayant accordé des emprunts aux exportateurs locaux de cacao en 2016/2017 peinent à se faire rembourser. En effet, durant la campagne 2016/2017, les petits exportateurs de cacao qui ont préfinancé leur achat de cacao grâce à des emprunts bancaires ont été fragilisés par la chute des cours mondiaux de l’or brun et ont dû vendre à perte ou entreposer leurs marchandises.

D’après Reuters, environ 12 banques ont alloué une enveloppe globale estimée entre 100 et 200 milliards FCfa aux négociants locaux. Parmi les institutions bancaires concernées, figurent notamment les branches locales de la Société Générale, d’Ecobank, de BNP Paribas (BICICI), de Attijariwafa Bank (SIB), de NSIA Bank et de BGFI. Selon de nombreux responsables interrogés par Reuters, le non-remboursement de cette dette pourrait menacer l’ensemble du secteur bancaire du pays.  

« Nous avons le choix. Soit nous investissons encore 150 à 200 milliards FCfa pour rendre les stocks exportables, soit nous arrêtons tout et nous perdons 100 milliards FCfa. », suggère le directeur d’une banque ayant requis l’anonymat.

Pour le compte de l’actuelle campagne, les banques ont d’ores et déjà restreint le montant du financement accordé à certaines compagnies actives dans le secteur du cacao.

Espoir Olodo

Banner 2

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.