UEMOA

Quels sont les deux pays africains présents dans la liste noire des paradis fiscaux de l’UE ?

Quels sont les deux pays africains présents dans la liste noire des paradis fiscaux de l’UE ?

(Niamey et les 2 jours) - L’Union européenne vient d’établir sa liste des paradis fiscaux. Très attendue après les multiples scandales d’évasions fiscales qui ont défrayé la chronique ces derniers mois, celle-ci ne comporte que 17 pays ou territoires autonomes, tous non membres de l’UE. 

«  Nous avons adopté aujourd’hui au niveau de l’UE une liste d’Etats qui ne font pas le nécessaire pour lutter contre l’évasion fiscale. Cette liste qui est une liste noire comprend 17 Etats.», a déclaré Bruno Le Maire (photo), le ministre français de l'Economie

Le continent africain marque deux fois sa présence dans cette liste de pays indésirables en matière de fiscalité. Pour les 28 ministres de l’EU, la Tunisie et la Namibie sont les plaques tournantes de la largesse et de l’opacité fiscale. Et sont sommées de mettre en œuvre les mesures nécessaires (transparence fiscale, équité fiscale) pour cesser d’être le réceptacle des évasions fiscales.

Selon  les médias français, le Maroc et le Cap-Vert, auraient pu se faire une place dans le box des blacklistés. Mais suite à des négociations, les parties (l’UE et ces deux Etats) se sont mis d’accord. L’institution exige de ces deux pays des mesures concrètes visant à renforcer leur système fiscal.

En attendant que le Maroc et le Cap-Vert opèrent des transformations profondes au niveau de leur fisc, l’institution d’intégration les passe dans sa liste grise, en compagnie de 45 autres Etats. «  Et il y a 47 pays sur une liste grise, ce sont des pays qui ont pris des engagements qui doivent être suivis.», souligne le ministre français.

Au niveau africain, la grande surprise sera l’absence de l’île Maurice, impliqué dans le scandale des « Panama Papers ».

Please publish modules in offcanvas position.