UEMOA

Au Burkina Faso, le président du Ghana plaide pour la ligne de chemin de fer Accra-Ouagadougou

Au Burkina Faso, le président du Ghana plaide pour la ligne de chemin de fer Accra-Ouagadougou

(Niamey et les 2 jours) - Dans le cadre d’une tournée qui le conduira dans 9 pays d’Afrique de l’ouest, le Président ghanéen Nana Akufo-Addo s’est rendu le jeudi 4 mai 2017 au Burkina Faso, à la tête d’une forte délégation composée de membres de son gouvernement et de hautes personnalités de son pays.

Cette visite qui avait pour but de renforcer la coopération existant déjà entre les deux pays, a permis de passer en revue d’importants projets intégrateurs. Au nombre desquels figurent en bonne place l’interconnexion électrique, la gestion des ressources en eau de la Volta, et le chemin de fer Accra-Ouagadougou.

Le Président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré qui, tout en se réjouissant de la volonté de son homologue ghanéen de bâtir avec le Burkina Faso, « un partenariat stratégique », a indiqué que celui-ci se concrétisait déjà. Ceci, « à travers la tenue régulière des sessions de nos commissions mixtes de coopération, la réalisation de projets intégrateurs tels que l’interconnexion électrique entre Bolgatanga et Ouagadougou, la gestion intégrée des ressources en eau de la Volta » a-t-il fait remarquer.

Quant au Président Nana Akufo-Addo, il a affirmé donner beaucoup d’importance au chemin de fer. « C’est pour cela que nous avons mis en place un ministère entier qui s’occupera du chemin de fer et ce serait une frustration pour moi si nous n’arrivons pas à faire de ce chemin de fer une réalité ».

Aux termes des discussions, les deux chefs d’Etats ont convenu de renforcer la coopération entre leurs gouvernements respectifs en vue de lever les problèmes et intensifier la réalisation de ces projets.

Après le Burkina Faso, le Président ghanéen se rend en Côte d’Ivoire, prochaine étape de cette tournée ouest-africaine.

B.K

Please publish modules in offcanvas position.