UEMOA

Togo : la CEDEAO, l’UA et l’UNOWAS appellent le gouvernement à fixer une date pour le référendum

Togo : la CEDEAO, l’UA et l’UNOWAS appellent le gouvernement à fixer une date pour le référendum

(Niamey et les 2 jours) - Un communiqué conjoint en date de ce mercredi 04 octobre 2017 est venue clarifier la position des trois organisations africaines sur la situation socio-politique qui prévaut au Togo. La Communauté Economique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’Union africaine (UA) et le Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS) indiquent avoir suivi avec attention les récentes évolutions sur le processus de révision constitutionnelle.

La CEDEAO, l’UA et l’UNOWAS, après analyse, donnent leur quitus à l’adoption du projet de loi constitutionnelle visant à modifier les articles pertinents de la Constitution togolaise. Elles observent que « c’est une étape importante pour mettre le Togo en conformité avec les normes démocratiques reflétant les meilleures pratiques en Afrique de l’Ouest ». Aussi, les trois organisations invitent le gouvernement à poursuivre le processus en fixant une date pour l’organisation du référendum sur le projet de loi constitutionnelle.

L’opposition est pour sa part, encouragée « à saisir cette occasion pour faire avancer les réformes constitutionnelles ».

Un appel à un dialogue pacifique et à la retenue de tous les acteurs politiques afin de « préserver la paix et la cohésion dans le pays car le Togo est leur patrimoine commun » conclut le communiqué.

Please publish modules in offcanvas position.