UEMOA

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara annonce qu’il ne sera pas candidat à la prochaine présidentielle

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara annonce qu’il ne sera pas candidat à la prochaine présidentielle

(Niamey et les 2 jours) - Le président ivoirien Alassane Ouattara (photo) vient d’annoncer contre toute attente, son intention de ne pas se présenter à un troisième mandat en octobre prochain. La déclaration a été faite lors du discours du chef d’Etat sur l’état de la nation, ce jeudi 5 mars 2020 face au Congrès réunissant les deux chambres du Parlement ivoirien.

« Je voudrais vous annoncer solennellement que j’ai décidé de ne pas être candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 et de transférer le pouvoir à une jeune génération », a déclaré le chef d’Etat sous les applaudissements nourris et la clameur des députés réunis. « Cette décision est conforme à ce que j’ai toujours dit, à savoir, qu’il faut laisser la place à une jeune génération », a-t-il ajouté.

Cette nouvelle annonce intervient après plusieurs mois de suspense politique pendant lesquels l’homme de 78 ans a entretenu le flou sur sa possible candidature à un nouveau mandat. Dans un contexte marqué par l’acquittement de son ancien rival, Laurent Gbagbo, par la CPI et le divorce d'avec ses anciens alliés que sont : Henri Konan Bédié du PDCI et Guillaume Soro, l’ancien économiste avait déclaré qu’il se présenterait seulement si ceux de sa génération se présentaient ; arguant par ailleurs, que la nouvelle Constitution ivoirienne votée par référendum en 2016 lui permettait de faire deux autres mandats présidentiels.

Ces propos ont vite fait de soulever une vive polémique sur la véracité de cette affirmation au regard des dispositions de cette nouvelle Constitution, et laissaient apparaître une certaine suspicion quant à la volonté du président ivoirien de tenter un forcing pour un troisième mandat présidentiel. D’ailleurs, pour de nombreux opposants, l'annonce récente faite par Alassane Ouattara d'engager une nouvelle modification de la Constitution visait à exclure certains de ses adversaires politiques de la course à la présidentielle.

Se disant fier de ses deux mandats, le chef d’Etat a déclaré que la « jeune génération » est prête à prendre le flambeau.

« Par cet acte, je veux donner la possibilité à des Ivoiriens plus jeunes de poursuivre l’œuvre de modernisation de notre pays, et de conduire la destinée de notre nation avec toute l’énergie nécessaire. Je veux aussi assurer les conditions d’une passation de pouvoir d’un président démocratiquement élu à un autre, pour la première fois dans l’histoire de notre pays », a affirmé Alassane Ouattara.

Moutiou Adjibi Nourou

Please publish modules in offcanvas position.