UEMOA

Des pirates enlèvent 9 marins philippins dans les eaux béninoises

Des pirates enlèvent 9 marins philippins dans les eaux béninoises

(Niamey et les 2 jours) - Le golfe de Guinée continue de faire parler de lui. Le matin du 2 novembre 2019, un acte de piraterie a eu lieu dans la zone de la rade du port de Cotonou (PAC).

D’après un communiqué du PAC, « Le navire Bonita [...] a été attaqué à environ 9 milles de la passe d'entrée du port, et 8 membres de l'équipage plus le commandant du navire ont été enlevés ». Une enquête a été ouverte et des efforts logistiques ont été mobilisés pour retrouver les marins, ont rassuré les autorités béninoises.

L’armateur norvégien du navire, la compagnie Ugland, a indiqué que les neuf marins, tous de nationalité philippine, ont été kidnappés alors que le navire attendait de pouvoir décharger sa cargaison de gypse.

Le golfe de Guinée, qui s'étend du Cameroun jusqu'au Liberia, reste une zone à haut risque de piraterie et de vol à main armée. La région représente 86 % des équipages pris en otage et près de 82 % des enlèvements d’équipages dans le monde. D’après le Bureau maritime international (BMI), le Nigeria reste la première cible de la piraterie maritime dans le golfe de Guinée. Au cours du premier semestre 2019, le Nigeria a enregistré 21 incidents le long de ses côtes contre 31 pour la même période 2018. 

Romuald Ngueyap

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.