UEMOA

Côte d’Ivoire : le gouvernement lance un audit de tous les comités de développement local minier

Côte d’Ivoire : le gouvernement lance un audit de tous les comités de développement local minier

(Niamey et les 2 jours) - L’Etat ivoirien veut identifier et résoudre les éventuels risques et menaces auxquels s’exposent les comités de développement local minier (CDLM), ces organismes institués par la loi pour contribuer au développement économique et social des localités impactées par les exploitations minières. A cet effet, il a lancé lundi un audit de l’ensemble des CDLM que compte le secteur minier, lequel audit a commencé par celui de la mine d’or d’Ity.

« Cet audit a débuté, aujourd’hui même, par le CDLM de la mine d’or d’Ity et s’étendra aux dix CDLM que compte le secteur minier. Son enjeu est d’identifier les dysfonctionnements éventuels, afin de trouver les solutions idoines aux menaces et risques auxquels le CDLM est exposé », a déclaré le ministre ivoirien des Mines et de la Géologie, Jean Claude Kouassi (photo), lors d’une visite à la mine d’or Sissengué, dans le département de Tengrela. 

En Côte d’Ivoire, les charges des CDLM comprennent la contribution à l’amélioration des services sociaux de base et du cadre de vie, la réalisation d’infrastructures et d’actions de promotion d’emploi, de développement de l’économie locale et du capital humain.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.