UEMOA

Mali : manifestation contre la spéculation foncière à Kati

Mali : manifestation contre la spéculation foncière à Kati

(Niamey et les 2 jours) - Les victimes de la spéculation foncière dans les 37 communes du cercle de Kati, dans le sud du Mali, ont organisé, jeudi dernier, une marche de protestation contre la spoliation des terres agricoles. Elles entendaient ainsi exprimer leur ras-le-bol. 

« Les accaparements massifs de terres de culture au profit d’intérêts privés, qui ciblent des dizaines de milliers d’hectares à des fins bassement spéculatives, portent atteinte aux droits coutumiers et humains et privent les communautés locales et les paysans d’exercer les activités agricoles et pastorales nécessaires pour leur subsistance, voire leur survie », a notamment déclaré le porte-parole des manifestants, Drissa Niaré, selon des propos rapportés par Mali Actu. 

Une situation face à laquelle les manifestants appellent les autorités communales et préfectorales à prendre leurs responsabilités. « Ces accaparements aggravent les inégalités d’accès et de contrôle du foncier au détriment des paysans. Nous approuvons fermement les annulations de cessions administratives des titres fonciers par le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et des Affaires Foncières. La moralisation de la gestion foncière et le respect des droits des paysans relèvent d’abord de la responsabilité des autorités communales, régionales et nationales. Ces autorités portent la plus grande part de responsabilité dans la spoliation foncière », a rappelé M. Niaré.

Please publish modules in offcanvas position.