UEMOA

Mali : l’AIEA accroît la résilience au climat et la productivité de 500 petits exploitants agricoles

Mali : l’AIEA accroît la résilience au climat et la productivité de 500 petits exploitants agricoles

(Niamey et les 2 jours) - Au Mali, l’Agence internationale de l’énergie atomique contribue avec l’appui des scientifiques locaux à l’amélioration de la sécurité alimentaire. 500 petits exploitants ont pu accroître les rendements de leur culture de 37 % tout en réduisant leur consommation en eau de 43 %.

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) collabore avec des scientifiques de la région du Sahel pour améliorer les rendements des petits exploitants agricoles du Mali. Cela consiste en des formations aux techniques agricoles intelligentes qui permettent une meilleure gestion de l’eau et une amélioration de la fertilité des sols.

500 petits exploitants agricoles ont bénéficié de l’initiative qui a permis d’améliorer de 37 % le rendement de leurs cultures tout en réduisant de 43 % leur consommation en eau. L’AIEA a formé plus de 50 scientifiques maliens à l’utilisation de l’engrais marqué à l’azote-15 qui permet d’optimiser l’utilisation des engrais par les agriculteurs.

« Les participants transfèrent les connaissances pour aider les agriculteurs locaux à améliorer l'utilisation de l'eau et des éléments nutritifs des cultures à haute valeur ajoutée. Grâce au passage de l’arrosage manuel à l’irrigation au goutte-à-goutte, et à l’assurance d’un approvisionnement constant en eau à partir d’un trou de forage équipé d’une pompe, combiné à l’application d’engrais en temps voulu, les agriculteurs ont pu augmenter les rendements de 46 à 63 tonnes par hectare, soit une croissance de 37 % », a affirmé Daba Coulibaly, le coordonnateur du projet à l’Ecole nationale d’ingénieurs de Bamako.

Gwladys Johnson Akinocho

Please publish modules in offcanvas position.