UEMOA

Covid-19 : le Burkina Faso diffère le paiement de la taxe sur les véhicules et réduit de 25% la patente dans le secteur du transport

Covid-19 : le Burkina Faso diffère le paiement de la taxe sur les véhicules et réduit de 25% la patente dans le secteur du transport

(Niamey et les 2 jours) - Le Burkina Faso, pays de l’Afrique de l’Ouest qui compte le plus grand nombre d’infectés au coronavirus (Covid-19), a pris une nouvelle série de mesures fiscales visant à alléger l’impact de la pandémie sur l’économie nationale. Ces mesures, au nombre de 14, ont été annoncées par le président Roch Kaboré à la télévision nationale, hier 2 avril 2020.

Ainsi dans le secteur du transport, il a été décidé un certain nombre d’assouplissements fiscaux, pour la période allant d’avril à juin 2020.

Il s’agit notamment du report de la date limite de paiement de la taxe sur les véhicules à fin juin 2020 ; la suspension de la taxe patronale d’apprentissage (TPA) sur les salaires au profit des entreprises du secteur du transport de personnes ; la suspension des poursuites en matière de recouvrement de créances fiscales et la perception du minimum forfaitaire pour les Établissements relevant du secteur du transport et la réduction de 25% de la patente au profit des entreprises du secteur du transport de personnes. Les entreprises ayant déjà payé la patente pourront opter pour une compensation avec les autres impôts locaux, indique le gouvernement.

Ces mesures concernent également les entreprises du secteur de l’hôtellerie, de la restauration et du tourisme qui bénéficient en plus de l’application d’un taux réduit de TVA de 10%. Notons qu’à ce jour, le Burkina Faso enregistre 288 cas de contamination au coronavirus, dont 16 décès et 50 rétablis.

Romuald Ngueyap

Please publish modules in offcanvas position.