UEMOA

Burkina Faso : les ressources inférées du projet Bantou atteignent 2,2 millions d’onces d’or

Burkina Faso : les ressources inférées du projet Bantou atteignent 2,2 millions d’onces d’or

(Niamey et les 2 jours) - Au Burkina Faso, la compagnie canadienne Semafo a annoncé une augmentation des ressources aurifères inférées du projet Bantou dans le sud-ouest du pays. Elles atteindraient désormais 2,2 millions d’onces à une teneur moyenne de 1,27 g/t d’or.

Cette nouvelle estimation de ressources a été obtenue après la campagne d’exploration menée en 2019. Cette dernière a notamment permis d’identifier un gisement important, Bantou Nord, qui héberge 1,1 million d’onces à une teneur de 0,95 g/t d’or. Le reste de la ressource provient de différentes zones dont celle dénommée Bantou (434 000 onces à 5,98 g/t d’or).

« L’année 2019 a été une excellente année en exploration pour Semafo. Les ressources présumées de 2,2 millions d’onces à Bantou nous placent en bonne posture pour atteindre notre objectif de 2,5 à 3 millions d’onces d’ici la fin de l’année », a commenté Benoit Desormeaux, PDG de la compagnie.

Pour rappel, Semafo est active sur les mines d’or de Boungou et de Mana au Burkina Faso, mais détient également deux projets d’exploration (Bantou, Nabanga) dans le pays. Elle s’attend à produire entre 315 000 et 355 000 onces d’or en 2020.

Please publish modules in offcanvas position.