UEMOA

Nigeria: la Bad préfère des projets au budget

Nigeria: la Bad préfère des projets au budget

(Niamey et les 2 jours) - Au Nigeria, la Banque africaine de développement (Bad) a déclaré, mardi, qu'elle pourrait consentir 400 millions $ supplémentaires au profit du Nigeria afin de soutenir ses efforts de croissance et de relance économique. 

Si les discussions sur le décaissement de la deuxième tranche d’un prêt de 1 milliard $ visant à financer le déficit budgétaire vont bon train,  l’institution serait également sur le point d’envisager une autre approche pour revigorer l’économie nigériane sortie de la récession au deuxième trimestre de cette année. 

« Un soutien additionnel de 400 millions $ pourrait être envisagé, si demandé  et approuvé par le Conseil, dans le cadre d'un effort plus élargi, en coordination avec d'autres partenaires au développement dont la Banque mondiale et le Fonds monétaire international. », a déclaré l’institution panafricaine. 

Lundi, le vice-président de la Bad en charge de l'énergie, du changement climatique et de la croissance verte, Amadou Hott (photo), a confié à Reuters que ces fonds ne seront pas directement consacrés au soutien budgétaire mais plutôt redirigés vers des projets spécifiques. 

Si le communiqué officiel de la banque semble donner peu de précision sur la destination de l’enveloppe à débloquer, les déclarations du vice-président, elles, apportent la lumière en ce qui concerne la nouvelle stratégie de financement que la Bad est en train de mettre en place pour le Nigeria.

Fiacre E. Kakpo

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.