UEMOA

Côte d’Ivoire : les exportateurs craignent une baisse de qualité du cacao, liée au boom du stockage

Côte d’Ivoire : les exportateurs craignent une baisse de qualité du cacao, liée au boom du stockage

(Niamey et les 2 jours) - En Côte d’Ivoire, bon nombre d’exportateurs redoutent une baisse de la qualité des fèves de cacao du fait de l’augmentation du stockage de la matière première entre août et septembre, rapporte Reuters.

Si la pratique est habituellement réalisée par les acheteurs pour tirer profit d’une hausse du prix au producteur, les volumes stockés ont plus que doublé cette saison. En effet, entre 90 000 et 100 000 tonnes de cacao sont actuellement dans les brousses contre 40 000-50 000 tonnes un an plus tôt.

D’après Reuters, de nombreux acteurs se disent inquiets de l’état des fèves stockées alors qu’ils font déjà face à une rareté des fèves sur le marché. 

« Nous avons observé que nos fournisseurs détiennent d’importants stocks en attendant une hausse du prix bord-champ. Cela nous pénalise parce que nous avons reçu une très petite quantité de fèves depuis la mi-août », explique le directeur commercial d’une compagnie exportatrice basée à Abidjan.  

En Côte d’Ivoire, le prix garanti aux exploitants de cacao pour la campagne principale 2019/2020 devrait être annoncé le lundi prochain.

Espoir Olodo

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.