Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


Site en maintenance
Transports

Le Président Issoufou inaugure de nouvelles routes et lance des travaux dans la région de Tahoua

Le Président Issoufou inaugure de nouvelles routes et lance des travaux dans la région de Tahoua

(Niamey et les 2 jours) - Très actif sur le volet infrastructure ces dernières années, le président de la République a procédé à l’inauguration et au lancement de 2 infrastructures routières, stratégiques dans le sud-ouest du pays.

Ainsi, ce samedi 20 février, c’était l’inauguration de la route Madaoua-Bouza-Keita-Tamaské, estimé à 13,05 milliards, dont 784 475 000 millions de FCFA pour les prestations de contrôle. Les travaux de cette infrastructure qui ont été financés à plus de 92% par la Banque ouest-africaine de développement (Boad), ont généré quelque 300 emplois, sur les 38 mois de son exécution. Du reste, ce projet intègre également la construction d’un Centre de santé (CSI) de type 2, la plantation de 2000 unités d’arbres d’alignement et 2 postes de péage.

Dans une seconde partie, le numéro 1 nigérien a procédé au lancement des travaux d’aménagement et de bitumage des tronçons Tamaské-Tahoua et Tamaské-Mararaba. D’une longueur totale de 65 km, ces travaux sont financés par la Banque Africaine de Développement (BAD) pour un montant de 23,6 milliards de FCFA.

Prenant la parole à la cérémonie, le ministre de l’équipement par intérim Ahmet Jidoud souligne que, «la réalisation de ces deux projets (Madaoua-Bouza-Keita-Tamaské, et Tamaské-Tahoua et Tamaské-Mararaba) s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de désenclavement interne du Programme de Renaissance, et témoigne de l’intérêt que le Président Issoufou Mahamadou porte à l’amélioration des conditions de vie des populations ».

43014 niger inauguration

« Cette route Madaoua-Bouza-Keita-Tamaské va apporter un soulagement aux populations notamment les maraîchers qui ont des difficultés d’écoulement de leur produit du fait du manque d’infrastructures de qualité. Ce problème est à présent résolu », a souligné pour sa part Bachir Abba Nakora directeur régional des routes. « Les populations doivent préserver cette route des actes de vandalisme afin qu’elle leur serve le plus longtemps possible », a-t-il ajouté.

Ibrahim Abouba, un maraîcher venu assisté à la cérémonie d’inauguration évoque lui aussi l’importance de cette route. « Je pratique le maraichage depuis plus 20 ans. Avant la construction de cette route, nous avions beaucoup de mal à accéder aux débouchés commerciaux. Par exemple l’oignon que nous produisons, le sac de 100 kg se vend à 60.000f dans les marchés de Madaoua, ici nous le bradons à 25.000f parce-que le coût de transport pour se rendre à Madaoua était trop élevé à cause de l’État de la route. Aujourd’hui nous acheminons nos produits nous-même à Tsernaoua et Madaoua et nous réalisons de bons chiffres d’affaires », conclut le maraicher.

Rappelons que depuis une semaine le président Issoufou Mahamadou, qui passera le témoin le 2 avril prochain, multiplie inaugurations et lancement d’infrastructures à travers le pays. Après le lancement des travaux de la route Tanout-Tiguidit à Zinder le 17 février, le chef de l’État a procédé à l’inauguration du 3e pont de Niamey, baptisé pont Seyni Kountché. Le lendemain, il s’est rendu à Tahoua, où il a procédé à l’inauguration du marché moderne de la localité.

Youssouf Sériba


Please publish modules in offcanvas position.