Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


TIC

Cybersécurité : la Cedeao adopte un document de lutte harmonisée

Cybersécurité : la Cedeao adopte un document de lutte harmonisée

(Niamey et les 2 jours) - Réuni en séance plénière virtuelle, en fin de semaine écoulée, le parlement de la Cedeao vient d’adopter un document portant stratégie régionale de cybersécurité et de lutte contre la cybercriminalité dans l’espace communautaire. En effet, il y a plus d’un an, le Comité technique régional (CTR) avait procédé à une évaluation qui avait abouti à une soumission au parlement de l’institution sous-régionale.

Ainsi validé, ce document permettra désormais de renforcer les mécanismes nationaux de cybersécurité et de cybercriminalité dans les États membres, par l’instauration d’une politique régionale harmonisée de cyberprotection, en vue notamment d’assurer la résilience et la sécurité des infrastructures et des services essentiels de la région

Du reste, au Niger la cybersécurité constitue une des priorités des autorités de la 7e République, qui ont vite compris la nécessité de sécuriser le cyberespace nigérien. C’est ainsi que la cybercriminalité a été officiellement pénalisée dans le pays en juin dernier avec l’adoption de la loi 0267 portant lutte contre la cybercriminalité. Cet arsenal juridique vise non seulement à réprimer la cybercriminalité au Niger, mais aussi à renforcer la coopération sous régionale et internationale en la matière. Dans cette même dynamique, un mois plus tard, joignant l’utile à l’agréable, le gouvernement a mis en place en juillet 2020 une haute autorité pour la protection des données à caractère personnelles.

Notons que Niamey a accueilli le 5 novembre 2020, la 2ème Edition du Forum interparlementaire des Technologies de l’Information et de la Communication de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Fitic-Cedeao). Au cours de cette rencontre, des discussions de haut niveau ont porté sur l’impact de la cybercriminalité sur l’économie du continent, entre autres. Ainsi, les attaques cybercriminelles engendrerait une perte de 500 millions de dollars par an au Nigeria, apprend-on.

Youssouf Seriba

Lire aussi:

Niger : le Gouvernement renforce les capacités de la Haute autorité de protection des données à caractère personnel

La Haute autorité de protection des données personnelles lance officiellement ses activités au Niger



Please publish modules in offcanvas position.