Social

13 Milliards pour venir en aide aux migrants les plus vulnérables en Afrique de l’Ouest

13 Milliards pour venir en aide aux migrants les plus vulnérables en Afrique de l’Ouest

(Niamey et les 2 jours) - Le projet d’appui à la protection des migrants les plus vulnérables en Afrique de l’Ouest a été lancé ce 28 octobre à Niamey par le ministre de l’Intérieur, de la Sécurité publique, de la décentralisation, des Affaires religieuses et coutumières du Niger, Alkache Alhada.

Financé à hauteur de 13 milliards de francs CFA par le fonds fiduciaire d’urgence de l’Union-Européenne, ce projet englobe 12 pays du Sahel et du lac Tchad et sera exécuté par un Consortium de trois ONG, dont la Croix rouge espagnole comme Chef de file, Caritas Suisse et Save The Children.

« Ce projet vise à assurer la protection des migrants les plus vulnérables et leur accès aux services de base pour contribuer à une meilleure gestion de la migration… plus de 2 milliards 262 millions de francs CFA sera injecté au Niger », a déclaré le Chargé d’affaires de l’Union-Européenne, Olai Voionmaa.

Toujours selon ce dernier, la précarité économique, le faible niveau de formation et le manque d’opportunités d’emploi, ainsi que les facteurs d’instabilité et d’insécurité, couplés à la faible gouvernance, très présents dans les régions du Sahel et du lac Tchad sont les principales raisons qui mènent les personnes à quitter leurs lieux de résidence pour migrer en direction des côtes atlantiques et méditerranéennes.

Le ministre Alkache Alhada a pour sa part mis l’accent sur l’ampleur du phénomène des migrations. « Le Niger apparaît comme un carrefour et une zone de transit importante dans un système complexe ».

Le problème des migrations et des traites humaines est une préoccupation majeure du gouvernement qui n’a cessé de multiplier ces dernières années avec l’appui des partenaires, les actions pour y mettre fin.

Mawulolo Ahlijah

Lire aussi:

Le Niger valide son document de politique migratoire



Please publish modules in offcanvas position.