Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


Social

Niger : 261,6 milliards de FCFA pour apporter une aide d’urgence à 2,1 millions de personnes

Niger : 261,6 milliards de FCFA pour apporter une aide d’urgence à 2,1 millions de personnes

(Niamey et les 2 jours) - En fin de semaine dernière, le Premier ministre, son excellence Brigi Rafini a lancé un appel de fonds de 523,2 millions de dollars US, soit 261,6 milliards de FCFA pour apporter une aide d’urgence à 2,1 millions de personnes. Ce plan couvrira ainsi plus de la moitié du total des 3,8 millions de personnes, ayant besoin d’assistance humanitaire au Niger, en 2021.

Ces interventions du Plan de Réponse humanitaire viendront en appui à celles prévues dans le cadre du plan de soutien du gouvernement qui, cette année, cible 1,7 million de personnes pour un budget estimatif de 192,8 milliards de FCFA. « Le gouvernement entend poursuivre ses efforts pour continuer à créer les meilleures conditions d’un accès plus large et sécuriser aux populations dans le besoin, en renforçant le dialogue avec tous les acteurs humanitaires », a déclaré Brigi Rafini.

Il s’agit, pour l’essentiel, de personnes déplacées internes, de personnes issues de communautés et des zones touchées par l’insécurité ainsi que des victimes des inondations. En effet, la forte dégradation de la situation sécuritaire couplée à la crise sanitaire du coronavirus a fortement détérioré les conditions de millions de personnes.

Louise Aubin, la nouvelle coordinatrice du système des Nations-Unies a quant à elle tiré la sonnette d’alarme et lancé un appel clair à la communauté internationale. « Dans le contexte du Niger aujourd’hui, des ressources à la hauteur des besoins identifiés seront nécessaires en 2021 pour contribuer à alléger les souffrances des populations en détresse. C’est maintenant qu’il faut agir, après, ce sera trop tard ! », a-t-elle déclaré.

Selon l’OCHA, en 2020, les financements humanitaires obtenus ont atteint 60 % des fonds requis contre une moyenne de 53 % pour l’ensemble des pays du Sahel au cours des trois dernières années (2017, 2018, 2019).

Mawulolo Ahlijah

Lire aussi:

Sécurité : le Pnud débloque 1, 4 million $ au projet de stabilisation du bassin du lac Tchad

Niger : le président Issoufou discute des questions de développement avec Louise Aubin



Please publish modules in offcanvas position.