Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


Sécurité

Menace terroriste: L’Italie pour une force d’intervention internationale au Sahel

Menace terroriste: L’Italie pour une force d’intervention internationale au Sahel

(Niamey et les 2 jours) - Quelques semaines après l’annonce par Emmanuel Macron de la fin de l’opération Barkhane, le ministre italien des affaires étrangères, Luigi Di Maio a fait part ce 28 juin l’intention de son pays de mettre en place une force d’intervention rapide pour contrer la menace terroriste grandissante. C’était en marge d’une réunion de la coalition contre l’État islamique. Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a déclaré soutenir cette initiative.

« Avec le soutien des États-Unis et de nombreux autres partenaires, j’ai proposé la création d’une task force africaine pour identifier et stopper les menaces terroristes liées à l’Islamisme sur le continent », a affirmé le chef de la diplomation italienne. Il a ensuite annoncé que des pays africains qui ne faisaient pas initialement partie de la coalition, notamment le Burkina Faso, le Ghana et le Mozambique, avaient été invités à cette réunion.

Si aucune autre précision n’a été donnée sur le fonctionnement de cette future force, les experts estiment qu’elle s’appuierait probablement sur le travail effectué par les forces françaises dans le cadre de l’opération Barkhane. Aussi, cette force devrait-elle s’étendre à d’autres pays comme le Nigéria ou le Mozambique.

Sur ces dernières années, la menace terroriste s’est accentuée sur le Sahel. Dans une récente publication, le site d’information spécialisée en stratégie militaire et en géopolitique, military.com a prévenu que le risque de voir un califat islamique s’installer dans la région sahélienne était très élevé.

Mawulolo Ahlijah



Please publish modules in offcanvas position.