Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


Sécurité

Sécurité : 20 000 réfugiés maliens vont être déplacés vers la région de Maradi

Sécurité : 20 000 réfugiés maliens vont être déplacés vers la région de Maradi

(Niamey et les 2 jours) - Environ 20 000 réfugiés maliens se trouvant sur le sol nigérien vont être déplacés de Tahoua vers le nord de la région de Maradi. Cette décision a été prise par les responsables locaux et les représentants du Haut-Commissariat pour les Réfugiés (UNHCR) au vu de la dégradation de la situation sécuritaire dans la région.

Le site de réfugiés d’Intikane situé à 50 km de la frontière maliennes sera ainsi fermé pour raisons de sécurité tandis que les réfugiés seront relocalisés à Akadany, dans le nord de la région de Maradi, une zone relativement épargnée par les attaques terroristes. « Toutes les activités à Intikane, y compris la distribution de nourriture, ont déjà été suspendues », a déclaré un responsable local, signe que la fermeture de ce gigantesque camp qui s’étend sur un rayon de 15 km est une urgence.

Depuis 2015 et la montée des groupes Djihadistes, le nombre de réfugiés et celui des déplacés internes au Niger n’ont cessé d’augmenter. L’ONU estime que le pays compte plus de 800 000 déplacés internes et autant de réfugiés en provenance des pays limitrophes. La seule région de Diffa compte 300 000 réfugiés et déplacés internes. Depuis le début de l’année, ce sont 100 000 personnes qui ont fui les combats dans la région de Tillabéry.

Mawulolo Ahlijah



Please publish modules in offcanvas position.