Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


Sécurité

Lutte contre le terrorisme : le Niger va bénéficier de l’appui du Pakistan

Lutte contre le terrorisme : le Niger va bénéficier de l’appui du Pakistan

(Niamey et les 2 jours) - Des discussions en cours entre une délégation ministérielle et de hauts responsables pakistanais, devraient permettre au Niger de bénéficier prochainement d’un soutien du pays asiatique en matière de formation des forces de sécurité nigériennes dans le domaine du contre-terrorisme. 

« Le Niger a des frontières avec le Nigeria, le Burkina Faso et d’autres États africains, où Boko Haram et Al-Qaida sont actifs et constituent une menace pour sa sécurité. Il y aura des discussions de suivi et finalement, un accord sera signé entre les deux pays, en vertu duquel les forces de sécurité nigériennes recevront une formation dispensée par des experts pakistanais en matière de lutte contre le terrorisme », a déclaré un responsable de la diplomatie pakistanaise.

Rappelons qu’à côté des préoccupations sécuritaires, le Pakistan entend renforcer sa coopération industrielle et commerciale avec le Niger. Un total de 10 accords et protocoles d’accord a été signé entre des entreprises du secteur privé et la délégation nigérienne, pour attirer des investissements pakistanais dans divers secteurs économiques notamment l’agriculture, l’industrie ou encore la santé. Le Pakistan compte également construire des infrastructures dans le pays du Sahel, apprend-on.

Notons toutefois que malgré son expérience dans la gestion des groupes terroristes, le Pakistan est régulièrement critiqué par les pays occidentaux pour sa duplicité et son soutien présumés à des groupes terroristes, par l’intermédiaire de ses services secrets.

Dans une récente apparition dans un documentaire de la Deutsche Welle, l’ancien président Pervez Musharraf a déclaré que l’organisation Lashkar-ei-Taiba classée terroriste par la majorité des pays du Nord et responsable d’un grand nombre d’attentats, ne devrait pas être considérée comme telle et était la plus grande ONG du monde.

Mawulolo Ahlijah

Lire aussi :

Sahel : La situation sécuritaire demeure très alarmante

3 policiers et 1 gendarme nigériens assassinés près de la frontière algérienne



Please publish modules in offcanvas position.