Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


Sécurité

Sécurité : 1200 soldats tchadiens seront déployés dans la zone des trois frontières

Sécurité : 1200 soldats tchadiens seront déployés dans la zone des trois frontières

(Niamey et les 2 jours) - Annoncé depuis janvier 2020 à l’issue du sommet de Pau, et initialement prévu pour mars 2020, le déploiement des soldats tchadiens dans la zone dite des trois frontières devrait finalement avoir lieu dans les jours à venir. C’est ce qui ressort du dernier sommet du G5 Sahel qui vient de se terminer au Tchad et qui a vu la nomination du maréchal Idriss Déby Itno, comme nouveau président de l’organisation.

Le bataillon composé des soldats des forces spéciales antiterroristes était déjà signalé, ce 15 février à N’Guimi dans la région de Diffa, où les militaires ont reçu la visite des ministres de la Défense des 5 pays membres du G5 Sahel ainsi que les principaux responsables militaires de la force conjointe. « Nous sommes convaincus qu’avec la présence tchadienne, les données vont changer », a déclaré Issoufou Kamtabé, ministre nigérien de la Défense à l’issue de cette visite.

Ce déploiement du contingent tchadien indique la montée en puissance de la force conjointe du G5 Sahel dans la zone des trois frontières. Cette zone qui sert de point de passage entre le Mali, le Niger et le Burkina-Faso est confrontée depuis de nombreuses années maintenant à une crise sécuritaire. Les opérations militaires de la force française Barkhane, des armées nationales, de la Force conjointe du G5 Sahel ainsi que de la force européenne Takuba ont eu jusque-là des résultats mitigés. Dans son dernier rapport sur la région, l’ONG internationale Crisis Group a affirmé que la résolution de la crise sécuritaire dans cette région serait tributaire d’une meilleure gouvernance.

Mawulolo Ahlijah

Lire aussi:

Sahel : Il faut d’abord répondre à une crise de gouvernance plutôt qu’à une crise d’insécurité (Crisis Group)

Sécurité : l’Allemagne offre du matériel militaire au Niger

Humanitaire : le gouvernement reprécise le cadre d’accès aux zones sensibles


Please publish modules in offcanvas position.