Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


Sécurité

3 policiers et 1 gendarme nigériens assassinés près de la frontière algérienne

3 policiers et 1 gendarme nigériens assassinés près de la frontière algérienne

(Niamey et les 2 jours) - Selon des sources locales, 3 policiers et 1 gendarme nigériens ont été tués ce 9 mai dans une zone proche de la localité d’Assamaka, non loin de la frontière algérienne. Les quatre hommes en treillis ont été victimes d’une embuscade tendue à leur véhicule de patrouille par des hommes armés qu’un élu local a qualifiés de « bandits ». 

De sources sécuritaires, l’armée nigérienne s’est lancée à la poursuite des auteurs de cette attaque meurtrière.

Il ne s’agit pas de la première attaque contre les forces de défense et de sécurité dans cette zone frontalière. Assamaka est une localité tristement célèbre pour ses gangs qui se livrent au trafic de drogue, d’armes et de migrants clandestins. Récemment, des groupes terroristes ont commencé à opérer dans les environs de la localité.

L’insécurité dans la région a été entretenue par la position non-interventionniste observée par Alger dans la crise sécuritaire qui sévit au Sahel. Toutefois, sur ce point, le récent rapprochement entre les deux pays devrait permettre une meilleure présence de l’Algérie aux côtés de ses différents voisins du sud, indique-t-on.

Mawulolo Ahlijah

Lire aussi :

Insécurité et pastoralisme : rencontre entre Ouhoumoudou et les ministres de l’élevage du G5 Sahel



Niger : Des mineurs chinois enlevés dans la zone des trois frontières
  Niger : La recrudescence des groupes antiterroristes pourrait renforcer la position de l’État islamique (rapport)
   



Please publish modules in offcanvas position.