Sécurité

Terrorisme : les gendarmes formés par l’Union Européenne ont fait leurs preuves

Terrorisme : les gendarmes formés par l’Union Européenne ont fait leurs preuves

(Niamey et les 2 jours) - Les gendarmes formés par l’Union Européenne dans la région ont procédé sur les 3 dernières années à la neutralisation de 113 terroristes et à l’arrestation de 1635 suspects. L’annonce a été faite par le général de division Francisco Espinosa coordonnateur du Groupe d’Action rapide de surveillance et d’intervention au Sahel (Gar-SI Sahel).

En effet, le Gar-Si Sahel, initiative financée par l’Union européenne à hauteur de 71,6 millions d’euros, permet à la France, au Portugal, à l’Italie et à l’Espagne de former des unités spéciales d’intervention rapide capables de lutter contre le terrorisme, le crime organisé, le trafic de drogue ou les flux d’immigrants dans les pays du Sahel.

Le programme compte actuellement 810 hommes déployés comme suit dans les pays : 32 en Mauritanie, 134 au Niger, 150 au Burkina Faso, 120 au Mali, 124 au Tchad et 150 au Sénégal

Rappelons que depuis la création du GAR-SI Sahel, ces unités ont subi dix attentats terroristes ayant entraîné la mort de 16 gendarmes.

Mawulolo Ahlijah



Please publish modules in offcanvas position.