Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


Sécurité

Niger : saisie de 17 tonnes de cannabis d’une valeur de 20 milliards de francs

Niger : saisie de 17 tonnes de cannabis d’une valeur de 20 milliards de francs

(Niamey et les 2 jours) - L’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS) fidèle à son engagement à lutter contre la circulation des drogues sur le territoire nigérien, a frappé fort le 2 mars dernier en procédant au démantèlement d’un réseau international de trafiquants de drogues. Cette opération a donné lieu à la saisie, dans un entrepôt de Niamey de 17 tonnes de Cannabis dont la valeur est estimée à plus de 20 milliards de franc CFA. L’opération a également permis l’arrestation de 13 personnes, dont deux ressortissants algériens et 11 Nigériens.

Le communiqué de l’OCRTIS indique que « la drogue a quitté Beyrouth (Liban) dans un conteneur et a été transportée par une société indienne jusqu’au port autonome de Lomé (Togo) où elle a été enlevée et chargée dans un camion d’immatriculation béninoise à destination de Niamey. Pour échapper à la vigilance des agents de contrôle pendant le trajet, la drogue est emballée et dissimulée dans des cartons à l’effigie de fruits ».

102 saisie de 17 tonnes niger

Le communiqué continue en précisant que la drogue stockée ensuite dans le quartier périphérique de Kalley-Plateau, attendait d’être transportée à Agadez puis convoyée en Libye.

Le ministre de l’Intérieur Alkache Alhada après avoir félicité l’OCRTIS a précisé que c’était la première fois que de la drogue d’origine libanaise était saisie au Niger. Ce qui représente un signe de diversification de ces réseaux criminels.

Le procureur de la République Maman Tsayabou a de son côté rassuré sur le sort réservé à la drogue saisie. « Cette drogue, compte tenu du volume qu’elle constitue et du risque qu’elle présente en la gardant longtemps, nous comptons, dès qu’un juge sera saisi, requérir de ce juge l’ordonnance d’incinération pour qu’elle puisse être incinérée et consigner le procès-verbal dans le dossier conformément à la loi », a-t-il déclaré.

De par sa situation géographique, le Niger constitue un point de passage privilégié pour des marchandises illicites de toutes sortes.

Mawulolo Ahlijah



Please publish modules in offcanvas position.