Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


Sécurité

Sécurité : 4 soldats tués dans une attaque à Diffa

Sécurité : 4 soldats tués dans une attaque à Diffa

(Niamey et les 2 jours) - Le 3 avril dernier, la position militaire PK 50 de l’armée nigérienne, située à 50 km de la ville de Diffa a été attaquée, par des présumés membres de Boko haram. Les assaillants lourdement armés ont pu cependant être repoussés grâce à une riposte efficace des soldats nigériens et à un soutien aérien des partenaires engagés au côté du Niger dans cette guerre contre le terrorisme.

Le Bilan est toutefois lourd. 4 éléments des forces armées nigériennes ont perdu la vie, et dans leur fuite vers le Nigéria voisin ; les assaillants ont pu emporter plusieurs véhicules ainsi que des munitions. « L’ennemi a été contraint à se retirer vers le sud en franchissant la Komadougou (côté Nigeria). Les frappes aériennes ont permis de neutraliser plusieurs combattants et de détruire deux véhicules ennemis. Le ratissage par les troupes terrestres continue afin de déceler les éventuels récalcitrants », a indiqué à cet effet le communiqué officiel.

Cette attaque contre des positions militaires est la première de l’année. En effet, les djihadistes aussi bien sur le front ouest que sur le front est ne se sont attaqués sur les derniers mois qu’aux populations civiles. 

Rappelons que depuis le début de l’année, les attaques terroristes ont fait plus de 300 morts. Ces attaques ont principalement eu lieu dans la région dite des trois frontières (Mali, Burkina, Niger).

Mawulolo Ahlijah



Please publish modules in offcanvas position.