Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


Santé

Le Centre hospitalier des armées(CHA) renforcé en infrastructure et matériels médicaux

Le Centre hospitalier des armées(CHA) renforcé en infrastructure et matériels médicaux

 

(Niamey et les 2 jours) - Connu sous le nom « infirmerie de garnison », le Centre hospitalier des armées qui assure des soins de santé pour les militaires mais aussi aux civils, a bénéficié d’un renforcement de ses capacités d’accueil et de service. Ce jeudi 18 mars, le premier ministre chef du gouvernement Brigi Rafini a réceptionné au nom du chef de l’État un nouveau bloc de bâtiment équipé en plateau technique.

Cet investissement fait au profit du centre hospitalier des armées sur financement de l’État est constitué d’un bâtiment comportant 2 blocs opératoires, une salle de réveil, une salle de déchoquage, une unité de réanimation, un service d’accueil des urgences d’une capacité de 15 lits. On note également une centrale de distribution d’oxygène de 24 prises permettant d’approvisionner le bloc et le service des urgences, ainsi qu’un service d’aiguillage. 

Ces investissements selon le ministre de la santé Issoufou Katambé « permettront non seulement de prendre en charge rapidement et efficacement nos blessés de guerre évacués des différents théâtres d’opérations, mais aussi les urgences hospitalières de routine au profit des militaires, de leurs familles et des civils des quartiers et villages environnants ».

De son côté, le premier ministre a salué la qualité du travail abattu par le génie militaire qui a conduit les travaux de construction du nouveau bâtiment. Brigi Rafini a par ailleurs annoncé d’autres investissements dans le même ordre. « Nous avons besoin d’un système de santé robuste aussi bien sur le plan civil qu’au niveau de l’armée. Nous avons vu que c’est vraiment du sérieux et nous devons prendre cela comme tel », conclut le chef du gouvernement.

Youssouf Sériba



Please publish modules in offcanvas position.