Santé

Covid-19 : de nouvelles mesures pour prévenir une 2e vague au Niger

Covid-19 : de nouvelles mesures pour prévenir une 2e vague au Niger

(Niamey et les 2 jours) - Le secrétaire général du ministère de la santé a annoncé le vendredi dernier de nouvelles mesures dans entrant dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus. Elles concernent essentiellement les voyageurs rentrant au Niger, par voie aérienne. A partir du 20 novembre, un auto-confinement de 7 jours sera obligatoire pour toute personne entrant dans le pays par voie aérienne, précise-t-on.

 « Le passeport du passager sera retenu par la police jusqu’au contrôle au 7ème jour ; chaque voyageur auto-confiné sera soumis, au 7ème jour, à un test Covid-19 et si le test est positif il sera pris en charge conformément au protocole national et si le test est négatif il sera mis fin à l’auto-confinement », détaille le Dr. Ranaou Abaché.

Cette nouvelle mesure fait suite à une recrudescence du nombre de cas enregistré depuis deux semaines. Selon le Secrétaire Général du ministère de la Santé, cette rehausse est le résultat de « l’abandon total » des gestes barrières, sensés freiner l’évolution de la maladie.

Le ministère de la Santé appelle ainsi, au respect strict des gestes barrières et au recours urgent aux services de santé, devant tout cas présentant des signes de suspicion de la Covid-19.  La population est aussi invitée à respecter les directives pour les voyageurs (au départ et à l’arrivée par voie aérienne), à qui il est demandé de se munir de leurs tests Covid-19 PCR négatifs et valides. 

Notons qu’à la date du 16 novembre 2020, le Niger compte en tout 1307 cas, pour 1148 guéris, 89 cas actifs et 70 décès.

Youssouf Sériba



Please publish modules in offcanvas position.