Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


Site en maintenance
Politique

Niger : la mission d’observation de la CEDEAO livre ses conclusions

Niger : la mission d’observation de la CEDEAO livre ses conclusions

(Niamey et les 2 jours) - La mission d’observation de la CEDEAO déployée dans le cadre du premier tour des élections législatives couplées au premier tour des présidentielles du 27 décembre passé, a livré ses conclusions sur le déroulement du scrutin dans une déclaration préliminaire. La mission dirigée par son excellence Mohamed Namadi SAMBO s’est dans l’ensemble félicité du bon déroulement de l’élection.

La mission est revenue sur les conditions d’organisation du scrutin, mais aussi sur le déroulement de la campagne électorale, où la mission révèle une pleine participation des candidats. « Ainsi, tous les trente candidats ont parcouru les régions du Niger pour présenter leurs projets de société aux 7,4 millions d’électeurs répartis dans plus de 25 mille bureaux de vote », indique la délégation, qui déplore toutefois les conditions sécuritaires difficiles. « Toutefois, la période de la campagne électorale a été marquée par deux attaques meurtrières, une à l’Ouest (avec 7 soldats tués le 21 décembre) où sévit régulièrement l’État islamique au Grand Sahara (EIGS) et une à l’Est revendiquée par Boko Haram (34 morts le 12 décembre) ».

Le jour du scrutin, la mission a relevé que dans 64 % des bureaux de vote observés, les électeurs en majorité des jeunes se sont présentés tôt et le vote a commencé entre 8 h et 9heures. Elle indique que dans certains cas un retard a été accusé dans l’acheminement du matériel électoral vers ces bureaux de vote. 

Quant aux protocoles anti COVID-19, les désinfectants pour les mains n’étaient disponibles que dans quelques centres de vote. La distanciation sociale et le port de masques faciaux n’ont été respectés que dans certains bureaux de vote par les agents électoraux et certains électeurs. Selon les observations, la mission précise également que le dépouillement et le décompte des suffrages se sont déroulés globalement dans les zones observées conformément aux dispositions du Code électoral et des textes subséquents. « Les agents des partis politiques étaient présents dans 97 % des bureaux de vote observés. Étaient présents, les représentants de : MNSD- MPR- PNDS- PJP- MPN- RDR- AMEN- RPP- ANDP », détaille également la délégation de la CEDEAO.

Pour les prochains scrutins, la mission recommande le déploiement du matériel électoral à temps dans les bureaux de vote, une meilleure sensibilisation et l’éducation civique des électeurs, l’amélioration des procédures et Protocoles sanitaires mise en place contre la propagation de la Covid-19 et le renforcement de la formation des agents de bureaux de vote.

Rappelons que les Nigériens sont toujours dans l’attente des résultats.

Mawulolo Ahlijah


Please publish modules in offcanvas position.