Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


Site en maintenance
Politique

Le président Issoufou, un révolutionnaire démocratique

Le président Issoufou, un révolutionnaire démocratique

(Niamey et les 2 jours) - Comme tous les nigériens qui ont voté, ce 27 décembre, pour le compte de l’élection présidentielle 1er tour couplé aux législatives, le président de la République sortant Issoufou Mahamadou, a accompli pour sa part, son devoir civique. Principal acteur de l’alternance en passe d’être réalisée au Niger, le natif de Dandadji cumulant à lui seul près de 30 ans de carrière politique, avec plus de cinq scrutins présidentiels (où il a été candidat), va pour la première fois (dans l’histoire du Niger) transmettre le témoin à un successeur élu au suffrage universel.

« C’est un jour spécial pour le Niger qui va connaitre pour la première fois de son histoire une alternance démocratique. Cette alternance va, j’espère permettre au Niger de consolider son statut de modèle de démocratie en Afrique », a déclaré le numéro 1 nigérien au sortir de l’isoloir. Le président de la République a souligné en outre, que le Niger est un exemple de démocratie parce qu’il est « porteur d’une ambition, celle de moderniser la politique de la détribaliser, l’ambition de faire la politique autour des valeurs et non sur des bases identitaires ».

39255 lalternance en vue au niger le prsident issoufou honore

Une élection au contexte particulier

Ce qui est notable en ce jour de vote reste la mobilisation et la sérénité qui ont caractérisé le scrutin. Sur l’ensemble du territoire, les nigériens se sont exprimés dans le calme et aucun incident n’a été remarqué. Un climat électoral, qui valide en aval la déclaration du ministre des Affaires étrangères français, Jean Yves Ledrian qui, lors de sa dernière visite à Niamey, le 6 novembre affirmait que « La qualité de l’élection au Niger sera une référence pour toute l’Afrique ».

Me Issaka Sounna, Président de la CENI, pour sa part s’est dit satisfait et optimiste quant au bon déroulement du scrutin. « Nous sommes heureux de constater que jusque-là que les mauvais augures n’ont pas eu lieu, les élections comme prévu se déroulent normalement dans la paix et la sérénité sans anicroche », a-t-il indiqué.

Notons que 7,4 millions d’électeurs ont été appelés à voter ce 27 décembre dans 30 000 bureaux de vote à travers le pays, pour élire le futur Président de la République et 171 représentants à l’Assemblée Nationale.

Youssouf Sériba


Please publish modules in offcanvas position.