Politique

La CENI outille les acteurs du système judiciaire à l’approche des élections

La CENI outille les acteurs du système judiciaire à l’approche des élections

(Niamey et les 2 jours) - Les 17 et 18 octobre passés, la CENI a organisé un atelier de formation, d’information et de partage d’expériences sur le contentieux des élections locales à l’intention des juges et des greffiers.

 Au cours de ces deux jours, les participants ont examiné un ensemble de documents et de sujets allant du cadre légal et institutionnel à la gestion du contentieux des candidatures et celui des résultats.

« Un contentieux bien géré est une étape déterminante du processus électoral dans la mesure où les contentieux portent sur la validation des candidatures, des opérations électorales et sur la validation finale des résultats des scrutins. Les magistrats et cadres judiciaires investis dans cette mission ont donc une très grande responsabilité dans le maintien de la paix et de la stabilité de notre pays », a souligné le président de la CENI, Me Issaka Souna, dans son intervention.

 Présent aux échanges, le directeur résidant de l’Institut électoral pour une démocratie durable en Afrique (EISA), Bile Bouah Mathieu a rappelé l’importance de la gestion du contentieux en période électorale. « Cette étape ne saurait, en aucune manière, être négligée voire reléguée au rang de seconde ou troisième priorité. Il importe donc que les juges et auxiliaires de justice, en charge de cette question maîtrisent les règles et procédures précises qui encadrent le type de contentieux », a-t-il déclaré.

 Rappelons qu’à partir du 13 décembre prochain plus de 7 millions d’électeurs seront appelés aux urnes dans le cadre des élections générales. 

Mawulolo Ahlijah

Lire aussi:

Les forces de défense et de sécurité se forment en vue des prochaines élections



Please publish modules in offcanvas position.