Politique

Élections présidentielles : la Cour constitutionnelle invalide 11 candidatures et en retient 30

Élections présidentielles : la Cour constitutionnelle invalide 11 candidatures et en retient 30

(Niamey et les 2 jours) - Sur les 41 candidats déclarés aux prochaines élections présidentielles, seuls 30 seront autorisés à partir à la conquête des voix des électeurs nigériens. La cour constitutionnelle a en effet communiqué dans la nuit de ce 13 novembre la liste des candidats considérés comme éligibles.  Parmi les candidatures rejetées figure celui du principal candidat de l’opposition Hama Amadou en raison de sa condamnation en 2017 pour recel d’enfants.  Les autres candidatures rejetées sont celles d’Abdou Issoufou Issa, Abdoul Salim-Salim Mamadou Zanguina, Abou Oumarou, Boureima Abdou Daouda, Ibrahim Mahamane Massaoudou, Ousmane Elh Alou Malam Souley, Salou Gobi, Maman Sidien Ousmane, Sani Arzika Abdoulkader et Tahirou Guimba. Tous ces candidats ne sont pas parvenus à déposer le montant de la caution qui s’élève à 25 millions de francs CFA.

Les candidats retenus sont :

1. Abdallah Souleymane, du parti "Niger En Avant" (NIGERENA) ;
2. Abdoul Kadri Oumarou Alfa, du Groupement GAYYA ZABBE ;
3. Albadé Abouba, du Mouvement Patriotique pour la République (MPR-Jamhuriya) ;
4. Amadou Boubacar Cissé, de l’Union pour la Démocratie et la République (UDR TABBAT) ;
5. Amadou Issoufou Saïdou, Candidat Indépendant ;
6. Amadou Ousmane, du parti ADEN Karkara ;
7. Djibril Baré Maïnassara, de l’Union des Forces Populaires pour la Démocratie et le Progrès (UDFP SAWABA) ;
8. Hamidou Mamadou Abdou, du Rassemblement National Africain (RANAA) ;
9. Hassane Barazé Moussa, de l’Alliance Nigérienne pour la Démocratie et le Progrès (ANDP-Zaman Lahiya);
10. Ibrahim Gado, du Conseil Républicain pour le Progrès et la Démocratie (CRPD-SULHU) ;
11. Ibrahim Yacoubou, du Mouvement Patriotique Nigérien (MPN Kishin Kassa) ;
12. Idi Ango Ousmane, de l’Alliance pour la Démocratie et la République (ADR-Mahita) ;
13. Idrissa Issoufou, du Mouvement Citoyen pour le Développement (MCD, Jarumin Talakawa) ;
14. Intinicar Alhassane, du Parti Nigérien pour la Paix et le Développement (PNPD AKAL KASSA)
15. Ismael Oumarou Idé, du FANN-Niger Kama Kanka
16. Kané Kadaouré Habibou, de Synergie des Démocrates pour la République (SDR-Sabuwa) ;
17. Mahaman Hamissou Moumouni, du Parti pour la Justice et le Développement (PJD-Hakika);
18. Mahamane Ousmane, du Renouveau Démocratique et Républicain (RDR Tchanji) ;
19. Mamadou Doulla Talata, de RSP A’Adili ;
20. Bazoum Mohamed, du Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS Tarayya);
21. Mounkaila Issa, du Rassemblement Nigérien pour la Démocratie et la Paix (RNDP- Aneima Bani zoumbou) ;
22. Moustapha Mamadou Moustapha, de PRPN Haskin Gari ;
23. Nayoussa Nassirou, de CDPS Cigaban Kassa ;
24. Omar Hamidou Tchiana, de l’Alliance des Mouvements pour l’Emergence du Niger (AMEN-AMIN);
25. Oumarou Abdourahamane, de l’UNPP Incin Africa ;
26. Oumarou Malam Alma, du Rassemblement pour la Paix et le Progrès (RPP-Farilla) ;
27. Sagbo Adolphe, de PS Imani ;
28. Salou Djibo, du parti “Paix, Justice, Progrès (PJP-Génération Doubara)
29. Seini Oumarou, du Mouvement National pour la Société de Développement (MNSD-Nassara) ;
30. Souleymane Garba, de PNC Mulura.

Rappelons que le 27 décembre prochain les Nigériens seront appelés aux urnes dans le cadre du premier tour des élections présidentielles couplées aux législatives.

Mawulolo Ahlijah



Please publish modules in offcanvas position.