Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


Politique

Niger : le NDI sensibilise les partis politiques sur les conflits en période électorale

Niger : le NDI sensibilise les partis politiques sur les conflits en période électorale

À (Niamey et les 2 jours) - quelques jours des élections, le National Democratic Institute (NDI) a organisé ce 9 décembre en partenariat avec la Fondation Internationale pour les Systèmes électoraux (IFES), un atelier à l’endroit des différents partis politiques nigériens. Placer sous le thème, « Promouvoir une alternance démocratique pacifique à travers des élections libres, pacifiques, transparentes et inclusives au Niger », cette rencontre financée par l’USAID a permis aux représentants des différents partis politiques de discuter sur la prévention des conflits en période électorale.

Dans son allocution, le chargé de Programme au NDI Niger, Koumedjina Dovi a rappelé les motivations qui ont poussé son organisation à initier cet atelier. « Nous n’avons pas de doute qu’au sortir de cette activité, vos formations politiques seront outillées pour une meilleure compréhension des mécanismes de prévention, de gestion et de résolution des violences électorales au Niger afin de garantir des élections apaisées. Nous sommes convaincus que les acteurs politiques nigériens sauront préserver le pays des violences comme toujours », a-t-il déclaré à ce sujet.

En se basant sur l’exemple du Ghana qui vient une fois encore cette semaine de connaître une élection apaisée, le Directeur IFES au Niger Théophile Dowetin a rappelé l’importance de préserver la paix.

« Il n’y a pas d’élection parfaite dans le monde entier, mais ce que nous devons comprendre c’est qu’il n’y a pas de parti politique qui est plus important que le pays. Nous souhaitons donc qu’il y ait une alternance pacifique au Niger et ce serait un grand honneur pour l’image du pays. Vous avez donc la lourde responsabilité et le devoir de faire en sorte que cela se réalise. C’est bien possible, les autres pays ont réussi à le faire », a-t-il affirmé à ce propos.

Rappelons que le 13 décembre prochain soit dans deux jours les 7,5 millions d’électeurs seront appelés aux urnes pour élire leurs délégués municipaux et régionaux. Ils y retourneront le 27 décembre pour choisir leur prochain président et les futurs députés de l’Assemblée nationale.

Mawulolo Ahlijah



Please publish modules in offcanvas position.