Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


Site en maintenance
Politique

Élections présidentielles : les deux candidats tiennent des meetings à Tillaberi

Élections présidentielles : les deux candidats tiennent des meetings à Tillaberi

(Niamey et les 2 jours) - Les deux candidats à l’élection présidentielle, Mohamed Bazoum et Mahamane Ousmane ont tenu tous les deux leur premier meeting de campagnes pour le compte du second tour, dans la région de Tillabéry.

Le candidat du PNDS-taraya était accompagné dans son déplacement dans la région ce 8 février, par le président du MNSD-Nasara, Seini Oumarou, et d’Albadé Abouba chef du parti MPR-Jamhuriya, ainsi que d’autres candidats qui se sont alliés à lui pour le second tour. Dans son allocution, Mohamed Bazoum a promis aux habitants de Tillabéry, gravement touché par l’insécurité de prendre des mesures idoines pour lutter contre ce fléau. Il a également reconnu les effets néfastes de l’état d’urgence sur les populations de la région. « Les mesures de sécurité prises par l’État par rapport à la région de Tillabéry ont eu des effets désagréables pour les populations, en particulier les jeunes qui sont sensibles par rapport à ces mesures, dont l’interdiction de la circulation des motos ». Il a aussi assuré de s’attaquer aux problèmes de développement de la région, en construisant notamment des infrastructures routières, des usines de traitement d’eau pour répondre au défi hydraulique. L’ancien ministre de l’Intérieur a enfin abordé la question de l’éducation, en particulier la création des internats pour les jeunes filles dans les collèges ruraux.

41972 tillaberi campagne

24 heures plus tôt, le 7 février. Mahamane Ousmane était également en déplacement dans la région, accompagnée du chef de file de l’opposition, Hama Amadou, de l’ancien président Salou DJibo et de plusieurs membres de la coalition Cap 20 21. Dans son allocution, l’ancien président a mis l’accent sur la question sécuritaire et les problèmes liés aux développements. Il a ainsi précisé que « Le choix de Tillabéri pour lancer la campagne pour le 2e tour des présidentielles est d’abord de remercier les militantes et militants pour la marque de confiance dont ils ont fait montre lors des élections précédentes, mais aussi pour faire part, tout comme à la population de Diffa, de Tahoua, notre ferme volonté de juguler l’insécurité et le terrorisme, sous toutes ses formes, car il y va de l’intérêt de notre nation ».

Rappelons que le 21 février prochain, les 7, 4 millions de Nigériens seront appelés à élire leur prochain président.

Mawulolo Ahlijah


Please publish modules in offcanvas position.