Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


Politique

Démarrage timide de la campagne pour les élections municipales et régionales

Démarrage timide de la campagne pour les élections municipales et régionales

(Niamey et les 2 jours) - Ce 2 décembre, Niamey s’est réveillée au rythme de la campagne des élections municipales prévues pour le 13 décembre prochain. Des morceaux de tissus aux couleurs des différents partis politiques à la conquête des mairies ornent la capitale et le reste du pays.  Les partis en lice, pour ces scrutins, ont 10 jours pour convaincre les électeurs. A Niamey, ils sont en tout 54 partis dans l'arène après délibération du Tribunal de grandes instances. Ces élections municipales et régionales revêtent un caractère assez particulier, du fait de ses reports fréquents, alors même que les élus locaux précédemment élus étaient en fin de mandat depuis plus de 3 ans.

Sur le terrain, constate Habibe Touré Boubacar, directeur de campagne du parti Union des forces populaires pour la démocratie et le progrès (Udfp), « le début de la campagne reste très timide ».  Selon lui, plusieurs raisons expliquent cet état des choses.  D'abord la situation sanitaire due à la pandémie de la Covid-19 et par ailleurs le fait que les états-majors des partis attendent le lancement de la campagne présidentielle et les législatives pour déployer l’énergie et les gros moyens.

Rappelons que la ville de Niamey compte 5 communes et plus de 600 000 électeurs.

Youssouf Sériba


Please publish modules in offcanvas position.