Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


Politique

Niger : arrestation de l’opposant Hama Amadou

Niger : arrestation de l’opposant Hama Amadou

(Niamey et les 2 jours) - Le chef de file de l’opposition Hama Amadou a été placé sous mandat de dépôt et transféré à la prison civile de Filingué ce 1er mars. Soupçonné d’être l’un des principaux instigateurs des violences postélectorales qui ont lieu dans la ville de Niamey suite, à la proclamation des résultats provisoires donnant Mohamed Bazoum vainqueur, le président du parti Moden Fa Lumana s’était de son propre chef rendu à la police judiciaire de Niamey le 26 février dernier et avait été gardé à vue durant trois jours.

Les chefs d’accusation qui lui sont reprochés sont au nombre d’une dizaine. Il est notamment accusé de propagande à caractère raciste, de propos de nature à dresser les citoyens les uns contre les autres, et de complicité dans des manifestations et destructions de biens.

Soutien du président Mahamadou Issoufou à l’élection présidentielle de 2011 face à Seyni Oumarou, l’ancien président de l’Assemblée nationale sera ensuite déclaré coupable dans l’affaire dite des bébés importés. Cette affaire consacrera la rupture politique entre les deux hommes. Déchue de ses droits civiques et politiques suite à sa condamnation, sa candidature aux dernières élections présidentielles sera invalidée par la Cour constitutionnelle. Son parti décidera alors de supporter la candidature de l’ancien président, Mahamane Ousmane qui est officiellement arrivé en seconde position avec 44,25 % des voix face à Mohamed Bazoum 55,25 % des voix.

Mawulolo Ahlijah



Please publish modules in offcanvas position.