Mines

Niger : la Cominak a versé 8,7 milliards de francs CFA à l’État, en 2019

Niger : la Cominak a versé 8,7 milliards de francs CFA à l’État, en 2019

(Niamey et les 2 jours) - La compagnie minière d’Akouta (COMINAK), filiale du groupe français Orano (ex Areva) qui exploite l’uranium dans le Nord du Niger a versé à l’État (au titre de diverses taxes) un montant d’environ 8,7 milliards de FCFA en 2019. C’est ce qui ressort du rapport environnemental, social et sociétal de la filiale nigérienne d’Orano. Ce montant est en baisse par rapport à l’année 2018 où il culminait à 9,2 milliards.

Ledit rapport informe que la COMINAK évolue dans « un contexte tendu marqué par l’épuisement des réserves rendant difficiles les conditions d’exploitations avec des marges financières qui ne permettent pas des investissements lourds ».

« Après plus de 40 ans d’exploitation, l’épuisement de nos gisements devient tous les jours une réalité de plus en plus palpable », précise-t-on.

Rappelons qu’en octobre 2019 le conseil d’administration de la COMINAK a décidé d’arrêter la production uranifère sur son site au 31 mars 2021 évoquant « l’épuisement de la mine, mais également l’effrontément des prix de l’uranium et des coûts d’exploitation très élevés qui ont rendu la compagnie déficitaire depuis 2017 ».

Mawulolo Ahlijah

Lire aussi:

La Compagnie minière et énergétique du Niger a reçu un permis

De nouvelles conventions minières pour trois sociétés au Niger, contre un investissement de 3 milliards de FCFA



Please publish modules in offcanvas position.