Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


Site en maintenance
Infrastructures

Niger : Mahamadou Issoufou inaugure l’Université islamique du Roi Abdallah

Niger : Mahamadou Issoufou inaugure l’Université islamique du Roi Abdallah

(Niamey et les 2 jours) - Le président de la République, son excellence Issoufou Mahamadou a procédé, ce 29 mars, à l’inauguration de l’Université islamique du roi Abdallah. Ce complexe universitaire qui est en face de l’hôpital de référence de Niamey est principalement consacré aux jeunes filles. D’un coût total d’environ 35 milliards de francs CFA, cette infrastructure a été rendue possible grâce à un financement de plusieurs partenaires, à savoir la BID, l’OCI et la Fondation du roi Abdallah. 

Dans son allocution, le président Issoufou a affirmé que ce projet contribuait à la réalisation des objectifs en termes d’éducation du programme de Renaissance et à la maîtrise de la croissance démographique. « Dans l’objectif du développement du capital humain, la jeune fille occupe une place particulière. Cette université essentiellement consacrée aux jeunes filles va dans le sens de la réalisation de la transition démographique. Car pour réaliser cet objectif, il faut maintenir les jeunes filles à l’école le plus longtemps possible pour mettre fin aux mariages et grossesses précoces qui alimentent la croissance démographique. Il faut attacher à la question de la matrice de la croissance démographique, la même importance que celui accordé à la croissance économique pour permettre l’émergence d’une classe moyenne forte au Niger », a-t-il déclaré.

 inauguration ecole islamique niger

Dans les détails, ce complexe universitaire qui servira de cadre pour l’éducation scientifique et technologique de la jeune fille dans le respect des préceptes de la religion, couvre une superficie de 11 hectares et comprend 31 bâtiments. Ainsi, on dénombre à côté du bloc administratif, 5 facultés pouvant accueillir 2500 étudiantes, 5 blocs-dortoirs pouvant contenir 1258 étudiantes, un amphithéâtre de 500 places, un centre de recherche, une bibliothèque, une clinique, un centre de formation, une résidence-directeur, une mosquée, un réfectoire de 500 couverts, un entrepôt, une station d’épuration des eaux usées, 5 centrales électriques de capacité totale de 10 000 kilowatts et un château d’eau. 

Dans son discours, le président du groupe de la banque islamique pour le développement Bandar M. H. Hajjar s’est également réjoui de cette inauguration. Il précise que « le projet s’inscrit dans le cadre des efforts du Royaume d’Arabie Saoudite pour aider les communautés musulmanes établies dans d’autres pays dans leurs développements socioéconomiques et la formation des ressources humaines capable de mener la marche du développement ».  

Notons que le programme de Renaissance a permis au Niger en 8 ans de se doter de 4 nouveaux centres d’études universitaires. Il s’agit des universités d’Agadez, de Dosso, de Diffa et de Tillabéry. Sur la même période, le nombre d’étudiants est passé de 19 000 à 800 000 avec une légère hausse du taux des filles qui est passé de 28 % à 32 % sur la même période. Cette dernière inauguration porte à 5 le nombre des universités ayant vu le jour sous le président Issoufou. 

 inauguration ecole islamique niger 1

La cérémonie a pris fin par une cérémonie de décorations. Ainsi le défunt roi Abdallah d’Arabie Saoudite et le président de la BID Bandar M. H. Hajjar ont été élevés à la dignité de la grande croix de l’ordre national du Niger.

Youssouf Sériba & Mawulolo Ahlijah


Please publish modules in offcanvas position.