Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


Infrastructures

Infrastructures : le président Issoufou lance les travaux du 4e échangeur de Niamey

Infrastructures : le président Issoufou lance les travaux du 4e échangeur de Niamey

(Niamey et les 2 jours) - Ce 27 janvier, le président de la République son excellence Issoufou Mahamadou a procédé au lancement officiel des travaux de construction du 4e échangeur de la ville de Niamey. Située dans les environs du Rond-Point des Armées, sur la route de l’aéroport, la construction de cette infrastructure s’inscrit dans le cadre du programme Niamey Nyala qui vise la modernisation de la ville.

Financé à hauteur de 30,8 milliards sur fond propres par l’État nigérien, cet échangeur à 3 niveaux qui sera construit par l’entreprise SOGEA SATOM, devrait être terminé dans 26 mois. À l’instar d’autres bâtisses importantes du pays, il sera baptisé échangeur Ali Saibou, en l’honneur du défunt président.

Dans son discours, le président de la République est revenu sur le choix du nom de cette infrastructure. « Cet échangeur portera le nom de Ali Saibou. Les Nigériens connaissent Ali Saibou, empathique, généreux, magnanime, rassembleur. Le Président Ali Saibou était un grand Chef militaire, mais aussi un grand Chef d’État. Il mérite cet hommage », a-t-il indiqué.

Alors qu’il se dirige vers la fin de son mandat, le numéro 1 nigérien a tenu à préciser que cette action ne sera pas sans doute la dernière de sa mandature. « Jusqu’au 2 avril 2021, je continuerai à travailler pour le Niger, je continuerai à servir le peuple nigérien. Avant mon départ, il y aura d’autres cérémonies d’inauguration, de lancement des travaux qui permettront de poursuivre la transformation, que j’appelle de tout mon cœur, de notre pays. Notre pays se modernise, se transforme et j’espère que cette transformation se poursuivra après moi », a-t-il affirmé.

De son côté, le ministre des Finances et ministre de l’équipement par intérim, Mamadou Diop a déclaré que la construction de cet échangeur permettra de fluidifier la circulation sur la voie reliant l’aéroport au centre-ville. « La construction de l’échangeur du rond-point des armées contribuera à la poursuite de la métamorphose de la ville de Niamey dont la transformation ne cesse d’émerveiller tous les visiteurs de la capitale, en plus d’optimiser l’utilisation de la voie express et de désengorger ce carrefour, l’un des principaux de la ville de Niamey ».

Notons que Niamey compte déjà 3 échangeurs, dont un sur le Boulevard Mali Béro, un à la Place des Martyrs et le dernier sur le Boulevard de l’Indépendance.

Mawulolo Ahlijah

Lire aussi:

Infrastructures : le pont Seyni Kountché presque achevé



Please publish modules in offcanvas position.