Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


Infrastructures

Au Congo, le président Issoufou a assisté à l’inauguration de l’université Denis Sassou N’Guesso

Au Congo, le président Issoufou a assisté à l’inauguration de l’université Denis Sassou N’Guesso

(Niamey et les 2 jours) - Au cours de la visite de travail et d’amitié qu’il a effectuée en fin de semaine dernière en République du Congo, le président de la République, son excellence Mahamadou a assisté à l’inauguration de l’université Denis Sassou N’Guesso (UDSN), situé à Kintélé, la 9e Commune de Brazzaville.

Ce nouveau centre d’étude vient ainsi s’ajouter à la première université du pays (Université Marien Ngouabi), créée il y a 50 ans. L’objectif poursuivi est de répondre au besoin d’adéquation entre la formation et emploi et d’offrir au Congo une élite prête à répondre aux nouveaux enjeux notamment, l’intelligence artificielle, le Big Data, l’aménagement urbain et l’environnement.

L’Université Denis Sassou Nguesso est un complexe intégré d’un coût global estimé à 241,6 milliards de FCFA. Il est bâti sur un terrain de 350 ha. À terme, ce domaine devrait abriter 53 bâtiments pour 36,5 hectares de surface bâtie. L’espace universitaire pourrait ainsi contenir environ 30 000 étudiants.

L’Institut Supérieur des Sciences géographiques, d’Aménagement et Environnement, l’Institut Supérieur d’Architecture, Urbanisme, Bâtiments et Travaux publics, les Facultés des Sciences et Techniques devront être opérationnelle dès la première rentrée.

1 universite

Dans son allocution, le président Issoufou s’est félicité de cette initiative. « Aujourd’hui, l’Afrique est à une étape décisive de son intégration sur tous les plans. À cet effet les Chefs d’États africains viennent de lancer, le 1er janvier dernier, la Zone de Libre Echange Continentale (ZLECAf). Le continent a d’autres projets d’intégration des infrastructures, des plans communs d’industrialisation ainsi que des programmes communs de développement agricole. Mais, pour que tous ces projets soient réussis, il faut des capitaux et quand on parle de capitaux, on ne parle pas que du capital financier, mais surtout du capital le plus précieux. Et ce capital, c’est l’homme. Il faut le former, l’instruire », a-t-il affirmé.

« Cette université est un excellent outil que le Président (Denis Sassou Nguesso) offre non seulement au Congo, mais à l’Afrique, pour développer le capital humain dont l’Afrique a besoin pour son intégration, pour son développement économique et social. L’intégration par le savoir constitue la meilleure voie de l’intégration du continent africain », a poursuivi Issoufou Mahamadou.

Rappelons que le Niger et le Congo entretiennent des relations de coopérations dans de nombreux secteurs.



Please publish modules in offcanvas position.