Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


Gouvernance économique

Niger : la Bad a contribué au renforcement de la gouvernance économique et financière

Niger : la Bad a contribué au renforcement de la gouvernance économique et financière

(Niamey et les 2 jours) - Entre 2012 et 2019 ; la mise en œuvre du Projet d’Appui à la Mobilisation des Ressources Internes et à l’Amélioration de la Gouvernance économique et financière (PAMOGEF) financé à hauteur de 13,2 millions de dollars par la Banque africaine de développement, a permis de renforcer les capacités institutionnelles des administrations financières, des contribuables et de la société civile au Niger. Ainsi la pression fiscale est passée de 13% du PIB en 2011 à 15,2 % du PIB en 2018, et au cours des cinq dernières années, le budget a été présenté à l’Assemblée nationale dans les délais et l’accès du public aux informations s’est renforcé.

En outre, la mise en œuvre de ce programme a permis de jeter les bases d’une planification moderne à travers un soutien décisif à la production de la Stratégie de Développement durable et de Croissance inclusive SDDCI au Niger. Aussi le pays a pu se doter d’une stratégie minière et d’une politique pétrolière.

1 voiture

Sur le plan des ressources humaines, ce sont au total 2889 cadres de l’administration fiscale principalement, dont environ 1000 femmes qui ont vu leur capacité renforcer à travers de multiples formations. 322 agents du ministre des Mines et du Pétrole, dont 65 femmes ont aussi bénéficié de formations.

La banque africaine de développement demeure engagée aux côtés du gouvernement nigérien en vue d’une plus grande amélioration de la gouvernance économique et financière, malgré le contexte difficile marqué par la chute des cours de l’uranium, le changement climatique et la menace sécuritaire.

Mawulolo Ahlijah

Lire aussi:

Niger : le secteur touristique, principale victime de la Covid-19



Please publish modules in offcanvas position.