Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


Gestion publique

Niger : Mohamed Bazoum promet de mettre fin à l’impunité en matière de corruption

Niger : Mohamed Bazoum promet de mettre fin à l’impunité en matière de corruption

(Niamey et les 2 jours) - En attendant de prendre service le 02 avril prochain, le président élu Mohamed Bazoum détaille un peu plus les dessous de sa politique aussi bien en matière de sécurité que de gouvernance. Ainsi dans une récente interview accordée à France 24 et RFI, il a promis de s’attaquer au problème de la corruption et de l’impunité après avoir évoqué la question de la sécurité. 

« Nous ferons en sorte que l’impunité cesse lorsque des Nigériens commettent des actes de corruption », a-t-il déclaré en se prononçant sur le dossier de l’audit du ministère des Finances. Cet audit avait en effet révélé que 71 milliards avaient été détournés dans le cadre d’une affaire de commande d’armement.

Du reste, le président Bazoum s’est également prononcé sur ce qui sera le cheval de bataille de son mandat : la maîtrise de la croissance démographique. Il a déclaré à cet effet qu’il comptait promouvoir l’éducation, surtout celle de la jeune fille pour maîtriser la surnatalité, moteur de la croissance démographique. « Il faut que nous puissions retenir au maximum les filles à l’école. Je compte pour cela créer des internats de proximité dans les villages. Très souvent ce qui se passe c’est que c’est qu’une fois arrivé au collège les jeunes filles sont obligées de quitter les bancs à cause de l’éloignement des collèges ». Il a rappelé au passage que 77 % des filles se retrouvaient mariées dans le pays avant l’âge de 18 ans et 28 % avant l’âge de 15 ans.

Rappelons que le président Bazoum a battu campagne sur la base d’un plan de renaissance acte 3 qui s’inscrit dans la continuité des actes de renaissance acte 1 et 2 initié par le président Issoufou.

Mawulolo Ahlijah



Please publish modules in offcanvas position.