Gestion publique

Niger : des acteurs de la société civile, satisfaits des conditions de production de la carte biométrique

Niger : des acteurs de la société civile, satisfaits des conditions de production de la carte biométrique

(Niamey et les 2 jours) - Depuis quelques jours, les responsables de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) ont ouvert les portes du Centre de traitement des données, aux acteurs de la société civile nigérienne. C’est en effet dans ce centre que les cartes d’électeurs sont fabriquées. Les acteurs de la société civile conduite par leur responsable, Nouhou Arzika ont visité les locaux où plusieurs de leurs questions ont trouvé réponse.

À l’issue de la visite, Nouhou Arzika s’est exprimé. « Sur chaque carte d’électeur, il y a les éléments biométriques qui sont apparents, c’est-à-dire la photo et les empreintes. Ce qui n’existait pas avant. Ce que nous avons vu nous rassure. Cette fois-ci, il y a une certaine amélioration significative avec moins de risque de ce qu’on connaissait dans les années antérieures où il y avait eu beaucoup de doublons. Avec ce fichier il n’y a pas de doublon. Personne n’a pu être inscrit deux fois sur la liste », a-t-il expliqué.

De son côté, le responsable du centre Roufai Salifou a rappelé l’importance de cette visite. « Cette visite est importante parce que les acteurs de la société civile sont des porte-paroles de la nation. C’est très important qu’ils viennent voir et constater ce qui se passe en termes d’impression et de production des cartes d’électeurs. Ils ont posé beaucoup de questions pour lesquelles ils ont eu pratiquement toutes les réponses » a-t-il affirmé avant d’indiquer que les cartes seront prêtes et disponibles aux électeurs à temps.

Mawulolo Ahlijah

Lire aussi:

Le fichier électoral biométrique est fiable selon L’OIF et la CEDEAO



Please publish modules in offcanvas position.