Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


Gestion publique

Civisme, un mot au cœur des 2 mandatures Issoufou

Civisme, un mot au cœur des 2 mandatures Issoufou

(Niamey et les 2 jours) - L’axe 1 du programme de Renaissance lancé par le chef de l’état, son excellence Issoufou Mahamadou pour accélérer le développement du Niger, était consacré à la promotion de la renaissance culturelle. Ainsi, il revenait au pouvoir public nigérien de créer le cadre nécessaire à l’avènement d’une société plus harmonieuse afin de mettre en place les conditions endogènes d’un développement économique et social.

À cet effet, l’accent a été mis sur un changement de mentalité et de comportement, identifiés comme véritable fer de lance de la prise de conscience citoyenne. Dans cette logique, des valeurs portées par des personnalités ayant marqué la vie de la nation, dont Diori Hamani, Abdou Mounouni, ont été porté au panthéon immatériel de la nation ; aussi ces dernières années ont été marquées par la promotion des jeunes talents, notamment à travers la remise des prix aux meilleurs élèves. De plus, le gouvernement a organisé ou appuyé la tenue, sur la même période (2011-2019) des fora et des rencontres périodiques de formation et de sensibilisation, au profit des leaders d’opinion et autres composantes importantes de la société sur diverses thématiques (sécurité, scolarisation des filles, civisme, mariage précoce, cohabitation pacifique, paix, croissance démographique, etc.).

Du reste, sur la période considérée, les actions ont essentiellement convergé vers la stimulation de la conscience citoyenne, autour des questions d’intérêt national. Au nombre de ces actions, on peut notablement relever, l’initiation du processus de révision de l’hymne national et le lancement des mobilisations sociales en faveur des Forces de défense et de sécurité et de la salubrité publique, entre autres.

Le programme de Renaissance avec ces 8 axes couvrant l’ensemble de la vie socioéconomique du Niger a permis au pays malgré le défi climatique, sécuritaire et sanitaire d’effectuer des progrès remarquables dans de nombreux secteurs.

Mawulolo Ahlijah

Lire aussi:

Niger : plus de 3 milliards FCFA injectés dans l’entrepreneuriat des jeunes, entre 2011 et 2019

Niger : les retombées du partenariat public-privé entre 2011-2019



Please publish modules in offcanvas position.