Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


Site en maintenance
Gestion publique

Niger : La mendicité et l’éducation au centre des débats au parlement

Niger : La mendicité et l’éducation au centre des débats au parlement

(Niamey et les 2 jours) - Véritable phénomène de société à Niamey et dans les autres grandes villes du pays, la mendicité devrait faire l’objet d’une attention spéciale de la part des nouvelles autorités. C’est ce qu’a déclaré ce 22 mai, le ministre de l’Emploi et de la Protection sociale, Ibrahim Boukary devant les parlementaires.

« La question de la mendicité est transversale, elle doit être traitée en collaboration avec plusieurs départements. Nous avons déjà élaboré un projet de plan d’action national de lutte contre le travail des enfants avec l’accompagnement du Bureau international de travail (BIT) », a-t-il affirmé à ce sujet.

Rabiou Ousman, ministre de l’Éducation nationale, a de son côté, répondu aux questions des parlementaires sur les actions entreprises pour éradiquer les écoles en paillote.

Le ministre a rassuré les députés que dans le cadre de la déclaration de la politique générale du gouvernement, la fin des classes en paillote était prévue à l’horizon 2026.

Notons que malgré les efforts entrepris par le gouvernement, le taux d’alphabétisation culmine à environ 20 %.

Des questions de santé et de sécurité étaient également au centre des échanges.

Mawulolo Ahlijah

Lire aussi:

Le Luxembourg porte à 95 milliards FCFA l’enveloppe dédiée au Programme Indicatif de Coopération 4

La délégation spéciale de Niamey s’attaque à la mendicité devenue un véritable phénomène social dans la capitale du Niger

Les mendiants déclarés persona non grata dans les lieux publics de Niamey à compter du 1er mai 2019


Please publish modules in offcanvas position.