Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


Gestion publique

Niger : la protection du patrimoine culturel au centre du programme de Renaissance

Niger : la protection du patrimoine culturel au centre du programme de Renaissance

(Niamey et les 2 jours) - Le programme de Renaissance 2, lancé par le président Issoufou, articulé autour de 8 axes, a réservé aux artistes et autres acteurs culturels une place de choix dans sa mise en œuvre.

Ainsi, plusieurs actions ont soutenu ce pan du programme sur ces 8 dernières années. Parmi elles, la restructuration du musée national Boubou Hama, qui a été transformé en établissement public à caractère scientifique, culturel et technique. Aussi, la vieille ville d’Agadez a été classée au patrimoine mondial de l’UNESCO et un inventaire de 19 éléments du patrimoine culturel immatériel dans la région de Maradi a été réalisé.

Pour encourager la production culturelle, l’Agence Nationale de Promotion des Entreprises et Industries culturelles (APEIC) et le Centre National de la Cinématographie du Niger (CNCN) ont été rendus opérationnels. À cela s’ajoute l’élaboration d’une stratégie nationale de développement du livre.

S’agissant du renforcement des capacités, plus de 100 entrepreneurs culturels ont été formés en gestion des entreprises et en organisation du spectacle. L’État a régulièrement appuyé les acteurs culturels dans leurs participations aux festivals internationaux.

Le pays a également abrité entre 2011-2019, la 3e édition du Festival international de la Caricature et de l’Humour (FICAH) et la 5e réunion des ministres de la Culture des États de l’Afrique-Caraïbes-Pacifique (ACP).

Mawulolo Ahlijah


Please publish modules in offcanvas position.