Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


Gestion publique

Niger : de l’eau potable pour 1, 5 million de personnes

Niger : de l’eau potable pour 1, 5 million de personnes

(Niamey et les 2 jours) - Démarré il y a trois ans, le projet Goudel IV, a franchi un cap important ce jeudi18 mars, avec l’inauguration de la 4ème filière de traitement d’eau potable de la ville de Niamey, par le chef de l’état, son excellence Issoufou Mahamadou. Ce projet qui fait figure de modèle en matière d’action pour le climat en Afrique, a mobilisé un montant total de 48,82 milliards FCFA et devrait permettre grâce à une production journalière de 40 000 mètres cubes d’eau, d’alimenter directement 222 000 personnes dans la capitale Niamey et 1,3 million de personnes indirectement.

Dans les détails, ce sont 15 700 foyers supplémentaires qui ont été raccordés au réseau d’approvisionnement en eau grâce à ce programme et 170 nouveaux points d’accès à l’eau ont pu être construits. Le financement a été apporté par trois partenaires au développement, notamment la Banque européenne d’investissement (34,5 %), l’Agence française de développement (30 %) et la Coopération au développement des Pays-Bas (35,5 %).

75018 inauguration eau niger

Dans son allocution, Mahamadou Issoufou est revenu sur les actions qu’il a entreprises au cours de ses deux quinquennats dans le cadre du programme de renaissance. « Quand vous allez dans les villages du Niger, la première revendication des populations ce n’est pas l’école ni la santé, mais c’est l’eau. C’est pour cela que le Programme de Renaissance a fait de l’accès à l’eau un de ses axes prioritaires », a-t-il déclaré. Ces actions selon lui ont contribué à sortir le Niger du statut peu enviable du pays le plus pauvre du monde.

De son côté, la Cheffe de la Délégation de l’Union européenne au Niger, Mme Eliza Ionete a indiqué que, « cet investissement en eau potable est une priorité pour le Gouvernement du Niger et contribuera à améliorer la santé publique ».

Rappelons qu’entre 2011 et 2019 le nombre de personnes ayant accès à l’eau potable au Niger a doublé, passant de moins de 2 à 3,7 millions d’individus. Quant au taux de desserte urbain, il se situe actuellement à 95,62 %, l’un des plus élevés de la sous-région.

Mawulolo Ahlijah

Lire aussi:

Niger : la coopération suisse fait avancer l’hydraulique dans la région de Dosso

Niger : l’accès à l’eau en forte progression en zone urbaine

2011-2019 : 500 000 ménages ont eu accès à l’eau en milieu rural



Please publish modules in offcanvas position.