Gestion publique

Niger : le PAM veut renforcer les cantines scolaires pour lutter contre l’illettrisme

Niger : le PAM veut renforcer les cantines scolaires pour lutter contre l’illettrisme

(Niamey et les 2 jours) - Le Programme Alimentaire Mondiale (PAM) a récemment annoncé qu’il allait augmenter son enveloppe allouée aux cantines scolaires pour venir en aide à plus 160 000 enfants vivants dans des zones vulnérables. L’objectif poursuivi est de garder les enfants à l’école à l’heure où de nombreuses régions du pays font face à une triple crise sécuritaire, climatique et sanitaire.

Ainsi, selon l’ONU, la crise de covid-19 entraîne des besoins humanitaires dans les pays du Sahel, dont le Niger, à des niveaux sans précédent. Cette pandémie à laquelle s’ajoute un cocktail de catastrophe plonge 24 millions de Sahéliens, dont la moitié est constituée d’enfants dans le besoin d’une assistance et d’une protection vitale.

« La fermeture des frontières durant la période du confinement, l’une des mesures prises par le gouvernement pour atténuer la circulation du virus de la covid-19, a ralenti la circulation des denrées alimentaires au Niger, déjà un pays enclavé » a fait remarquer Issaka Maman Nafiou, chargé de programme au PAM Niger.

Notons qu’au cours de l’année académique 2019-2020, le PAM a assisté plus de 127 000 enfants nigériens dans 820 écoles à travers les cantines scolaires. Parmi eux, 150 000 ont reçu des rations de 3 mois, à partir du mois d’avril, comme filet de sécurité alimentaire en réponse à la crise liée à la covid-19.

Mawulolo Ahlijah


Please publish modules in offcanvas position.