Gestion publique

Inondations : plus de 20 000 ménages reçoivent un soutien de la Belgique et du FAO

Inondations : plus de 20 000 ménages reçoivent un soutien de la Belgique et du FAO

(Niamey et les 2 jours) - Pour soutenir les victimes des graves inondations qu’a connues le Niger cette année, la Belgique et le Fonds des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont lancé un projet intitulé « Réponse d’urgence à la crise alimentaire et nutritionnelle et renforcement de la résilience des ménages affectés par les inondations de 2020 au Niger ».

Ce programme financé par l’État belge à hauteur de 500 000 $ (environ 279 millions FCFA), permettra d’assister 18 450 ménages à travers la distribution d’intrants agricoles et zootechniques, de semences irriguées et pluviales, d’aliments pour le bétail, de produits vétérinaires, ainsi que d’équipements d’aménagement agricoles. Il s’agira aussi de dispenser des formations techniques et d’assurer un transfert monétaire.

Outre les pertes en vies humaines, les effets des inondations sur le secteur agricole sont d’une singulière gravité cette année et accentue le risque d’insécurité alimentaire.  Ainsi, les évaluations réalisées ont fait état de 61 000 ménages touchés par des dégâts sur les cultures pluviales et irriguées ainsi que sur le bétail.

En plus des pertes de production, des dégâts importants sur les infrastructures et les installations de périmètres rizicoles et maraîchers ont été touchés : des puits et des motopompes ensevelis, des réseaux californiens d’irrigation détruits et environ 4 000 ha d’aménagements hydro-agricoles endommagés.

Aussi, la situation sanitaire du bétail dans les zones inondées risque-t-elle de se détériorer rapidement dans les prochains mois, notamment en lien avec les difficultés d’alimentation du bétail et la résurgence des maladies animales.

Mawulolo Ahlijah


Please publish modules in offcanvas position.