Gestion publique

Paludisme : le gouvernement annonce des mesures de riposte

Paludisme : le gouvernement annonce des mesures de riposte

(Niamey et les 2 jours) - Pour faire face à la crise sanitaire que traverse actuellement le pays du fait de la hausse des cas de paludisme, le gouvernement a annoncé une série de mesures. Ces dispositions concernent aussi bien la prévention que la prise en charge.

Ainsi, l’exécutif nigérien informe de la mise en place, à partir de ce 12 octobre 2020, de 1 773 693 tests de diagnostic rapide et 1 583 789 traitements pour couvrir la fin de l’année 2020.

Pour éviter que le drame ne se reproduise en 2021, les autorités ont également annoncé l’extension de la campagne de distribution de moustiquaires à toute la région d’Agadez.  Aussi, la chimio-prévention du paludisme saisonnier qui consiste à administrer des médicaments aux enfants âgés de 3 à 59 mois, sera-t-elle étendue à 6 nouveaux districts d’Agadez et de Tahoua.

En outre, les campagnes de distribution de moustiquaires à venir concerneront des moustiquaires de dernières générations appelées IG2 et PBO. Celles-ci seront distribuées dans les districts ayant enregistré des résistances aux insecticides utilisés pour l’imprégnation des moustiquaires.

Également, des instructions ont été données pour la redynamisation du programme de destruction des gîtes larvaires et des moustiques dans le cadre de la coopération médicale avec la République de Cuba.

Selon des sources officielles, le paludisme a tué depuis le début de cette année 2 449 personnes sur 2 449 858 cas confirmés.

Mawlolo Ahlijah


Please publish modules in offcanvas position.